EAN13
9782493296115
ISBN
978-2-493-29611-5
Éditeur
COMPAGNONS
Date de publication
Collection
HORS-SERIE (1)
Nombre de pages
214
Dimensions
19 x 12 x 0,9 cm
Poids
300 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

« Je m’appelle Martine H, j’ai 44 ans, je suis allemande, nazie et désespérée de l’être. Je suis mariée à Edmund H, endormi à mes côtés, 74 ans, sans (plus d’) enfant, juif allemand, patriote fidèle, ça oui, nazi en ce sens, par simple habitude, un peu gêné de l’être sans doute. Nous fuyons l’enfer, et je suis perdue. » Martine H n’est pas une biographie philosophique. Ce n’est pas non plus un livre sur l’identité trans-. L’autrice a voulu dans ce roman, contrairement à L’endroit et Déni ma survie, dont la tonalité est intime et familiale, entrer dans la Grande Histoire et dans celle de philosophes célèbres qui ont fait une part de notre Histoire à toutes et à tous. Mais elle a également voulu montrer leurs replis obsessionnels et traumatiques, et comment leurs idées et leurs concepts se sont incarnés dans leurs entrailles, jusque dans les tréfonds de la transformation identitaire sexuelle de l’un d’eux, sa folle sagesse. Ainsi, Natalie Depraz refuse le roman ou le théâtre d’idées à la façon de Jean-Paul Sartre, pour lui préférer l’incarnation vécue de la pensée dans l’intime fou du corps, en résonance avec la perspective genrée novatrice de Simone de Beauvoir.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Natalie Depraz