Marie D.

Léa Murawiec

Éditions 2024

par (Libraire)
31 août 2021

Quelle claque !

Une BD au concept original dans un monde imaginaire ultra urbain où la « présence » est un besoin vital, où ne plus exister dans la tête des autres condamne à mourir d’un arrêt du cœur tandis qu’être célèbre rend littéralement immortel.

Nous voilà plongés avec Manel dans une mégalopole tentaculaire et verticale où les noms des individus s’affichent partout, patronymes hybrides et cosmopolites que l’on placarde aux fenêtres, qui clignotent en néons, défilent dans des spots publicitaires, scandés autant que possible… où chacun s'agite pour exister dans la masse.

Être mémorable, être unique. Pas de chance pour la jeune Manel Naher qui découvre un jour qu’elle a non seulement une homonyme mais en plus que celle-ci est en train de devenir célèbre. Une autre Manel, starlette de la chanson qui capte toute la "présence" qui devrait lui revenir.

Notre Manel à nous compte ses proches sur les doigts d’une main et préfère la compagnie des livres à celle des gens. Sa vie pourrait s'éteindre aussi facilement qu'une bougie dans le vent. Quitte à mourir bientôt, ne serait-il pas temps d'explorer le grand vide anonyme, à la frontière de cette ville sans fin ? A moins qu'elle ne change radicalement de mode de vie.

Rythmé, puissant graphiquement et philosophiquement… très réussit !

Christian Bourgois

par (Libraire)
27 août 2021

Grande Couronne, c’est de l’humour et de la tendresse qui font mal aux entournures, un roman parfois difficile, poisseux, mais aussi percutant, drôle, sensible.

Située dans les années 90 - préparez vous d'ailleurs à y replonger dans un tourbillon de références à des marques et à des personnes que vous pensiez avoir oubliées ! - l’histoire se déroule du point de vue d’une adolescente coincée à quai dans une quelconque ville d’île de France, dont les rêves touchants de médiocrité la poussent à tout faire pour se conformer... y compris à monnayer ses premières expériences sexuelles. Début de la débrouille et d'une forme d'indépendance mais aussi escalade de compromissions.
Celle-ci voudrait se soustraire à sa famille et à la rigidité de son éducation, mais elle s'avère malheureusement bientôt le seul membre à peu près fonctionnel après le départ du père, laissant à la fratrie une mère déglinguée par l'accumulation des désillusions.

Malgré les erreurs qu'elle accumule comme un collier de sucette, notre anti-héroïne n’en reste pas moins follement attachante. Son regard naïf et franc sur le monde la sauvent quelque part de l’avilissement et l'on entre en empathie avec cette gamine paumée, dont l’égarement donne à voir un tableau social caustique et drôle, impertinent et émouvant.

Lewis Nordan

Monsieur Toussaint Louverture

par (Libraire)
16 juillet 2021

Dans le Delta du Mississipi, paysage de bayou luxuriant et suffocant qui fait l'objet de très belles descriptions, des personnages tantôt grotesques tantôt sublimes traînent un profond mal être, source d'une vitalité violente.
Comme au théâtre, chacun d'entre eux diffracte la même voix, interprète une variation du même thème et l'on quitte souvent le réalisme pour toucher à la parabole. Relation père-fils, différence, solitude, pardon... Autant de sujets qui traversent ce récit chorale, articulé autour d'un crime infanticide fondateur et du rôle qu'à pu y jouer Hydro - adolescent déficient mental, attachant et mélancolique, figure à part entière de la petite communauté stagnante d'Attrape-Flèche.
Voilà un roman qui fascine et blesse, qui suscite le malaise, interroge la morale, la décence, le sens... pour mieux nous toucher par l'universel besoin d'altérité et d'amour de ses protagonistes. Fort !

Le Rouergue

par (Libraire)
28 mai 2021

Ils sont trois à vivre sur la presqu'île de Solak, base militaire oubliée de tous : deux soldats au passé trouble qui veille sur le vieux drapeau et un scientifique venu faire des relevés sur le permafrost. Quand arrive un nouveau venu, "le gosse", l'équilibre de l'île est vite mis en danger...
Un huis clos glacial et glaçant où le danger peut venir de partout (et surtout de là où on ne l'attend pas) !

Aux forges de Vulcain

par (Libraire)
27 mai 2021

Qui est aux commandes du destin ?

Vertigineux, malin, tantôt poétique ou grinçant. Voici un roman-croisée des chemins qui vous implique dans la destinée de son personnage.

Lorenzo est au commencement de sa vie d’adulte, à quoi aspire-t-il ? Que fera-t-il des opportunités qui se présenteront à lui ?

On connaît bien l’effet papillon : d’infimes décisions, des micro événements pourraient influer radicalement sur le cours de nos existences. Alors : amour ou raison ? Thé ou café ? Choisissez-bien. Car ici, c’est vous qui faites souffler le vent, qui orientez la trajectoire du papillon – et celle de l’histoire !

Un livre métapoétique et ludique, où l'on se retrouve vite cartographe d'un enchevêtrement de possibilités.