Morgane S.

Peau d'Homme

Zanzim

Glénat BD

par (Libraire)
8 septembre 2020

À lire, relire... et partager !

"Et Alors ? J'ai un corps et je n'en ai pas honte. En soi, il n'est ni bon, ni mauvais. Ce n'est pas lui le problème : c'est ton regard qui est sale !"

Rien à ajouter, hormis un grand merci à Hubert & Zanzim pour ce travail remarquable d'ingéniosité, d'humour et de perspicacité...

Peau d'homme
par (Libraire)
8 septembre 2020

À lire, relire... et partager !

"Et Alors ? J'ai un corps et je n'en ai pas honte. En soi, il n'est ni bon, ni mauvais. Ce n'est pas lui le problème : c'est ton regard qui est sale !"

Rien à ajouter, hormis un grand merci à Hubert & Zanzim pour ce travail remarquable d'ingéniosité, d'humour et de perspicacité...

Les naufragés de La Méduse

Deveney, Jean-Christophe

Casterman

par (Libraire)
20 août 2020

Quand d'un naufrage, naît un chef-d'oeuvre.

Celles et ceux qui se sont déjà retrouvés captivés par une toile ou fascinés par les récits qui l'entourent, savent à quel point l'Histoire de l'Art est passionnante.
Celle du "Radeau de la Méduse", initialement appelé "Scène de naufrage" par son peintre Théodore Géricault, est une histoire humaine et politique faite de violence et d'un espoir qui tutoie la folie. Dans ces cases s'entremêlent la vie, à la dérive, de Géricault et celle des naufragés, luttant pour un salut qui leur échappera peut-être éternellement. De cette peinture magistrale, tant par sa taille que sa modernité, émerge le symbole d'une lutte : celle de l'égalité et de la justice entre les peuples.

Peurs bleues

Mathou

Delcourt

par (Libraire)
17 août 2020

Peurs bleues et bonne humeur

Rire de soi est un art délicat, tellement appréciable...
Quand en prime, on amène le lecteur à rire aussi, pas seulement des peurs de l'autrice, Mathou, mais de ses propres angoisses, rationnelles ou totalement absurdes, c'est ce que j'appelle un pari réussi !
Un bon moment, pour relativiser le sourire aux lèvres !

Peurs bleues

Delcourt

par (Libraire)
17 août 2020

Peurs bleues et bonne humeur

Rire de soi est un art délicat, tellement appréciable...
Quand en prime, on amène le lecteur à rire aussi, pas seulement des peurs de l'autrice, Mathou, mais de ses propres angoisses, rationnelles ou totalement absurdes, c'est ce que j'appelle un pari réussi !
Un bon moment, pour relativiser le sourire aux lèvres !