L'appel
Éditeur
FINITUDE
Date de publication
Collection
FINITUDE
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'appel

Finitude

Finitude

Indisponible
Un gamin s’élance face au sautoir. Au lieu de passer la barre en ciseaux,
comme tout le monde, il la passe sur le dos. Stupéfaction générale.
L’adolescent vient d’inventer, de «créer» un saut qui le mènera jusqu’au
podium olympique. Ce gamin, c’est Dick Fosbury, direz-vous. Oui, bien sûr.
Mais c’est à peu près tout ce que Richard, le jeune héros de ce roman, a de
commun avec le célèbre athlète. Fanny Wallendorf invente une vie, une
aspiration, une vocation à Richard. Sa manière de passer la barre lui vaut le
surnom d’Hurluberlu. Il s’en fiche, ce qu’il veut, c’est suivre sa propre
voie. Les entraîneurs timorés, les filles, la menace de la guerre du Vietnam,
rien ne le détournera de cette certitude absolue : il fera du saut en hauteur
une manière de sublime chorégraphie. Fanny Wallendorf est traductrice. On lui
doit la traduction de textes de Raymond Carver, des lettres de Neal Cassady (2
volumes, Finitude, 2014-2015) et de Mister Alabama de Phillip Quinn Morris
(Finitude, 2016). L’Appel est son premier roman.
S'identifier pour envoyer des commentaires.