Portugal

Portugal

Cyril Pedrosa

Dupuis

  • par (Libraire)
    22 février 2014

    Portugal

    Tout vacille dans la vie de Simon Muchat. Son inspiration d’auteur de BD est tarie, la relation avec sa compagne se dégrade, il ne sait plus où il va.
    Invité à un festival BD au Portugal, il va redécouvrir le pays de ses racines et donner à sa vie un nouveau départ.
    Cyril Pedrosa nous enchante dans ce roman graphique où la fiction se mêle à l’autobiographie.
    La beauté des aquarelles et la couleur servent à merveille la narration. Du monochrome grisonnant de la vie parisienne à la chaleur bigarrée des rues de Lisbonne, nous suivons avec délectation la recherche iden-titaire de Simon/Cyril.
    Une belle réussite.

    A lire si vous avez aimé
    Le combat ordinaire, Larcenet
    Trois ombres, Pedrosa
    Auto-bio, Pedrosa

    Stéphane P.


  • 21 septembre 2011

    Emotion, c'est le mot qui revient quand on parle de Portugal

    Simon n'a plus d'envie. Que ce soit son travail d'auteur, La future maison avec son amie.. Il ne sait plus. Vient cette invitation d'un festival du Portugal. Lors d'une escapade, il ressent ce pays qu'il n'a pas revu depuis vingt ans. Pourquoi ici ? C'est un mariage familial qui va commencer à lui donner des réponses. Qu'est-ce-que la famille Muchat ?

    La première chose qui vient à l'esprit quand on a Portugal en main, c'est le poids : plus de 260 pages en couleurs, une couverture qui invite à l'ouverture et aussi un prix : 35 euros. Mais ce n'est pas qu'une bande dessinée, c'est un livre-objet. Par sa densité, son concept et la narration particulière. La deuxième idée fut d'acquérir un deuxième livre. Un premier à lire, à chroniquer et le deuxième à garder religieusement pour la beauté de l'objet.


    Cyril Pedrosa nous invite à la lecture d'un roman graphique. Portugal se divise en trois parties pour déterminer ce qu'était le passé de Simon Muchat, mais aussi son futur. A travers ce récit, l'auteur s'interroge sur les racines familiales et nous interroge à notre tour. Loin de s'enfermer dans un récit monosyllabique, Portugal propose quantité de personnages proches de Simon. Des personnages qui vont affecter les pensées et les actions du héros. Indissociable du récit, le trait de Cyril Pedrosa est reconnaissable. Elancé, souple, sauf que ce serait réducteur de s'arrêter à çà. Puisant dans ce qu'il a appris, l'auteur propose un vaste champ graphique et semble ne plus se donner de limites. Un pari risqué qui sert magnifiquement l'album et lui donne une deuxième lecture. On se saurait passer sous silence le travail de la couleur. Trois façons de traiter la couleur pour les différentes parties de Portugal. Trois appels d'émotions qui feront soupirer de plaisir le lecteur.

    Emotion, c'est le mot qui revient quand on parle de Portugal. C'est un véritable coup de poing qui se répercute jusque dans les entrailles, mais sans violence. Emotion déjà vécue à la "pré-lecture" sur 8comix. Portugal est un tour de force narratif et graphique. Il est très difficile de traduire ce qu'on ressent de Portugal. Lisez-le et appréciez.