La fée sorcière

La fée sorcière

Minne, Brigitte

École des Loisirs

  • par (Libraire)
    1 avril 2017

    Nuance

    Du rose, beaucoup de rose, des fées, beaucoup de fées…
    « - Et des paillettes ? », commence à se réjouir l’adulte bien intentionné qui pense avoir trouvé ce qu’il cherchait pour la petite fille à qui il souhaite offrir un livre… Un livre qui lui fasse plaisir, qui lui corresponde, elle qui aime tant le rose, les fées, les princesses, la Reine des neiges, etc.
    Non, pas de paillettes, mais de la nuance, beaucoup de nuance…
    C’est justement dans son exploitation de la couleur rose et dans la présentation de son personnage principal, une fée sorcière, que cet album est l’anti-album pour fifilles.
    Car le rose est nuancé et subtil, et l’identité du personnage féminin est présentée dans sa complexité : ni tout à fait fée, ni tout à fait sorcière.
    C’est ainsi que le petit garçon - a priori réticent - à qui j’ai lu l’histoire s’est trouvé happé et emballé par cette histoire d’affirmation de soi. Avec des proportions variées de masculin et de féminin, nous sommes tous un peu fée et un peu sorcière.
    La fée sorcière, Brigitte Minne, Carll Cneut, Pastel, 16€


  • par (Libraire)
    10 mars 2017

    LES DEUX, EN FAIT...

    Là je lance le signal d'alerte !! : COUP DE COEUR A L'HORIZON ! COUP DE COEUR A L'HORIZON !!
    Sorcière au long nez, Fée au petit nez court? Un magnifique album de Brigitte MINNE, illustré de façon enchanteresse par Carll CNEUT.
    La couverture dans un camaieu de rose vous enveloppe de douceur, avec une partie toilée qui renforce l'élégance.
    L'histoire est celle d'une petite jeune fille que le carcan de Fée Toutbiencommeilfaut fatigue ! Elle veut être une sorcière ! C'est beaucoup plus amusant et l'on fait des tas de choses rigolotes...
    Malgré les arguments de sa maman, elle campe sur ses positions et la mère n'a plus de choix que de la laisser partir, la peine au coeur...
    Elle se manquent l'une l'autre...
    Et quand sa maman lui rend visite, elles se rendent compte toutes deux que Fée et Sorcière pourraient peut-être bien cohabiter.
    Un superbe récit qui aborde l'autonomie, l'émancipation, l'amour aussi, et la question que peut-être on peut avoir une part d'ombre et de folie qui se mèle au côté bien policé???
    De là à dire que L'Ecole des Loisirs à " encore" façonné une pépite, il n'y a qu'un pas, que nous franchissons vers la forêt des Sorcières !!
    "LA FEE SORCIERE" - Ed. Pastel - A partir de 5 ans.